Premier contact "communication"

Afin d’établir un premier contact avec vous, il me faut vous expliquer ma façon de procéder.

 

Lors de la prise de rendez-vous, je demande votre prénom et votre date de naissance. Votre nom de famille ne m’est pas utile. Puis le sujet de votre demande. Très souvent, des défunts apparaissent pour m’indiquer qu’ils sont présents et ont des messages à délivrer. Je reçois des prénoms que je vous transmets à l’instantané. Je décris parfois le défunt devant moi.

 

Ensuite nous définissons une date de rdv et le style de consultation : téléphone, Messenger ou domicile. Concernant les rendez-vous téléphoniques et Messenger, je vous contacte le jour prévu de la consultation. 

Si vous avez des photos de (s) la (les) personne (s) défunte (s), vous pouvez me les transmettre soit par messages via mon téléphone soit par mail. Sous chaque photo, inscrire le prénom de la personne décédée. Ma préférence va vers le mail.

 

 

Il est important que vous ayez commencé un « travail » suite à la perte d’une personne aimée. Si vous n’êtes pas prêt, prenez un peu de recul et du temps. Vos défunts vous attendront et ont cette patience infinie envers nous. Il n’est pas anodin de « discuter » avec EUX. Donc j’insiste vraiment sur une période dite de Deuil.  

 

Je pratique aussi le nettoyage des lieux ainsi que des soins . J'aborde ces sujet dans l'onglet dédié à ces thèmes.

 

 

 


Message de mon guide François

Tout est vibration ou fréquence.

 

Ton âme est liée à ton corps et ton corps à ton âme. La fusion se termine avec la mort physique. Ton âme se libère de ce corps choisi. Respect toujours celui-ci. Tu l’as choisi. Il est ton visible dans ce monde terrestre. Ne lui inflige aucun traumatisme qui ne lui soit nécessaire. Ton corps n’est que le miroir de ton âme. Celui-ci traduit ton état d’esprit. Si tu es heureux, ton corps est heureux. Si au contraire, tu es dans la difficulté, ton corps le sera aussi.

Apprendre à s’aimer est l’étape l’a plus importante dans ton chemin spirituel.

 

Qu’il est difficile de s’accepter tel que l’on est (né). Comment donner cet amour que l’on se refuse pour soi-même ?

Arrête de te juger et offre-toi le droit à cette liberté de corps et d’esprit qui fait défaut à beaucoup.

 

Ecriture reçue le vendredi 31 mars 2017 à 10h12 du matin